[Equestrian Fashion] Thermal Stirrup Underbreech by Equetech

by

Le froid aura-t-il raison de nous ? L’hiver nous taquine. De quoi nous permettre de tester en conditions réelles une sous-couche nommée Thermal Stirrup Underbreech de la marque anglaise Equetech. Derrière son style « vieille Angleterre », Equetech cache un savoir-faire indéniable quand il s’agit de parler grand froid.

Croyez-moi qu’Outre-Manche, ça bouge côté textile. Ils sont parés contre vents et marées. En voguant parmi les marques british du moment, je reste coi devant ce legging franchement pas très sexy mais rudement intriguant. Il faut savoir que jusqu’à présent j’étais tombée en amour avec le fameux pantalon Fouganza intérieur polaire qui s’est très vite abîmé au contact de la selle à laquelle il n’a pas su résister. A mon grand regret.

Jusqu’alors ma technique pour éviter la sensation peau sèche après avoir monté dans le froid, c’était de crémer mes cuisses et mes jambes avant de mettre mon pantalon. A la plage vous mettez de la crème solaire, bah là c’est pareil mais avec une crème corps très hydratante pour éviter cette sensation de brûlure. La crème corps Formule Ensorcelante Anti-Peau de Croco® de Garancia pour être tout à fait exacte. Qui a l’extrême avantage de ne pas être collante au toucher, ce qui permet d’enfiler un pantalon fissa.

Le fait est qu’anticiper les irritations c’est bien, mais réussir à protéger à l’instant T, c’est toujours mieux. A cheval dans le froid, la partie du corps la plus exposée restant les cuisses (et le visage, mais c’est un autre sujet). Les techniques les plus connues consistent à placer son couvre-rein par-dessus les cuisses ou d’investir dans une « doudoune-jupe ». Ces deux options ne sont pas toujours les plus évidentes ni côté confort en selle ni côté prix.

www.pegasebuzz.com | Thermal Stirrup Underbreech by Equetech

Ce qui me semblait donc intéressant chez le Thermal Stirrup Underbreech c’était son concept de seconde peau, qui permet de garder toute l’amplitude du mouvement, à prix abordable (entre 20€ et 30€). Car son principe consiste à le mettre sous votre pantalon d’équitation classique. Entre l’élastique taille haute et la languette qui se cale sous le pied, il ne bouge pas. Son grand atout sont ses grandes plaques de tissu « anti-froid » qui coupent véritablement la sensation glagla sur les cuisses. J’ai demandé à la marque de m’en envoyer deux modèles blancs afin de pouvoir les tester en situation.

Un modèle que j’ai testé tout un après-midi à 3° dehors à traîner au bord de la carrière. Et un autre que j’ai fait tester à Ana, qui monte environ 7 chevaux/jour en carrière ou en manège semi-ouvert et qui a pu le porter sur toute une journée de travail (et plus si affinités) cet hiver. Pour ma part, j’ai vraiment senti une différence entre mettre le sous-pantalon Equetech et ne pas en mettre. Clairement, je n’ai eu aucune sensation de froid au niveau des cuisses pendant cet après-midi-là. Je me suis sentie un peu plus serrée mais comme je le portais sous un jean, la matière est beaucoup plus rigide qu’un pantalon d’équitation. Cela dit, il a fait le job. A noter qu’il a également un renfort au niveau de l’entre-jambes. Donc à cheval, cela doit être le confort absolu. C’est un produit unisexe (bonjour monsieur). Son gros avantage c’est que vous pouvez choisir votre longueur de jambe : long ou regular. Je mesure 1m75 et il y avait encore de la marge niveau languette donc je dirais que si vous êtes plus grand(e) que moi, ça paaaasse. Il y a aussi le fait qu’il est pluridisciplinaire : à cheval, devant sa télé, pour promener votre chien, pour aller courir, etc. En fait, vous pouvez le mettre tout le temps, seul ou accompagné. Enfin sachez quand même que le blanc est assez transparent hein… Ne vous amusez pas à aller prendre le métro avec !

L’avis d’Ana, AFL Sporthorses : « Ce legging est une révolution ! Après l’avoir essayé je ne peux plus m’en passer ! Il est confortable, agréable à porter et facile à enfiler. On en oublie sa présence dès la première seconde. Grâce à “sa languette” à la cheville il ne bouge pas même après avoir monté plusieurs chevaux contrairement aux leggings classiques qui remontent et dans lesquels on se sent boudinée et bloquée. L’amplitude de mouvement reste la même ! Même par grand froid on se sent isolée surtout avec les renforts au niveau de cuisses qui est normalement l’endroit le plus sensible à cheval lorsqu’il fait très froid. En plus il est simple à laver, ne se déforme pas et ne rétrécit pas même après plusieurs lavages en machine ! ».

Vous pouvez le commander sur le site Equetech ou la sellerie en ligne Equus England où le produit est très bien noté ! Bon à savoir : les produits sont fabriqués en Angleterre. Attention à ne pas le confondre avec le modèle Arctic Thermal Underbreech qui est légèrement différent (et moins cher). En tout cas, nous on est séduites. 🙂

www.pegasebuzz.com | Thermal Stirrup Underbreech by Equetech

Thermal Stirrup Underbreeches – Product description
The original and most advanced range of specialist equestrian underwear on the market today. Incorporating the latest design features and technology to provide optimum comfort in the saddle. All of our underwear is made in the UK. 93% cotton / 7% Lycra® + trims. WAIST : XS(23-25”), S(26-28”), M(29-31”), L(32-34”), XL(35-37”). INSIDE LEG : Regular : 27-30″, Long : 31-34″.

www.pegasebuzz.com | Arctic Thermal Underbreech by Equetech

Arctic Thermal Underbreeches – Product description
Base layer with plush cosy lining throughout the garment. Soft seam free seats, non chaff leg trim and wide comfort waistbands. Stirrup foot ensuring the garment does not ride up. Seam free legs, preventing the risk of rubbing and chaffing. Unisex. Machine 100% polyester.
S/M – 24-30″ waist
L/XL – 30-36″ waist

A très vite,
Roxanne
XXX
Website : Equetech
Download PegaseBuzz App on iOSDownload PegaseBuzz App on Android
Follow on TwitterLike on FacebookFollow on Instagram

No Comments Yet.

What do you think?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *