Pink au secours des chevaux roses

by
[pinit]Il semblerait que Selena Gomez ne soit pas sortie de l’univers en mousse de Disney. En effet, à l’occasion du tournage de son dernier clip pour la sortie du single « I Love You Like a Love Song », Selena mise à fond sur le romantisme : plage de Malibu sans boue, coquillages sans crustacés, prince charmant sans Justin (Bieber, son actuel petit ami, ndlr) et chevaux…roses ?!

Le petit paradis rose de Selena n’a pas manqué d’interpeller la fervente défense de la cause animale : Pink (coïncidence ?!). La future maman (la chanteuse est actuellement enceinte) n’a pas hésité à twitter son mécontentement : « S’il y a des défenseurs de la cause animale du côté de Malibu, sachez que sur la plage de Lea Cabrillo State, il y a des chevaux qui se font peindre pour le tournage d’un clip stupide ! Quelle honte ! Les artistes devraient se montrer plus responsables de leurs faits et gestes. »

Ce à quoi l’attaché de presse de la jeune Selena s’est empressée de riposter : « C’était notre priorité pour la société de production, la maison de disques, et mademoiselle Gomez, qu’aucun animal ne subisse de dommage, et que toutes les précautions soient prises. C’est une poudre non toxique et d’origine végétale qui a été apposée sur les chevaux, avant d’être retirée à l’eau. Un membre de Human Society, était présent sur le tournage, pour s’assurer que tout était fait dans les règles ».

Ils ont vraiment pensé à tout, en effet… D’un autre côté, comment leur en vouloir ? Il n’est pas rare de voir les chevaux et poneys peinturlurés lors des fêtes du club et autres carrousels, championnats de France de Lamotte compris ! Alors, peut-on considérer cela comme de la maltraitance ?

Petite mise à jour au 29 juin 2011 : le clip officiel de Selena est sorti. Vous remarquerez qu’il n’y aucune trace de chevaux roses… Pink l’aurait donc emporté ? La preuve en image :

A très vite,
Roxanne
XXX

0
3 Responses
  • HyppoBlogueur
    juin 29, 2011

    Dans cet extrait – http://bit.ly/kcR7mm – de « Peau d’Âne » (Réal. Jacques Demy, 1970), vous remarquerez les chevaux rouges du jeune prince – aussi rouges que son chapeau sa cape et son pantalon. Difficile de connaître la marque de peinture qui recouvre les malheureux (enfin tout dépend de leur cachet) équidés. Moralité, il y a 40 ans le Pink n’existait pas. Le rouge, si…

What do you think?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *