Démocratiser l’emploi dans la filière équine en France

by
TRAVAILLER DANS LE MONDE DU CHEVAL.

Quand j’ai lancé la rubrique Offres d’emplois et de stages équestres sur PegaseBuzz en 2014, je n’avais d’autres souhaits que de démocratiser les ressources humaines dans le monde du cheval et particulièrement sur les métiers de la communication, du marketing, du commerce et de l’événementiel. Cinq ans plus tard, qu’en est-il ?

Démocratiser les ressources humaines, qu’est-ce que ça veut dire ?

En 2014, j’étais moi-même en recherche de stage de fin d’études en communication digitale, pas forcément dans le monde du cheval, et j’ai très vite constaté qu’il était très difficile de trouver un stage ou un emploi dans ce secteur. Plusieurs raisons à cela.

Premièrement, la plupart des entreprises ne disposaient pas de page Carrières sur leur site internet, c’est d’ailleurs encore très peu le cas, et elles communiquaient rarement sur les réseaux sociaux à l’époque. Le recrutement se faisait principalement par piston ou bien dans un circuit très fermé qui consistait à recruter des profils travaillant déjà sur le secteur, laissant peu de place à de nouveaux profils d’intégrer la boucle. Je crois que cette manière de faire était un ensemble de contraintes qui empêchaient les entreprises de recruter dans les règles de l’art : manque de temps pour recruter (= pas le temps de se tromper, donc recrutement de « valeurs sûres », CF ci-dessus), pas de département RH au sein des entreprises (organigramme système D bonjour), manque de compétences sur le recrutement (et oui, c’est un métier !).

En dépit du manque d’espaces Carrières, il était également d’une grande difficulté de connaître le bon interlocuteur à l’heure où il était encore inenvisageable de stalker sur LinkedIn. Et les pages Contact des entreprises n’étaient pas non plus d’une aide plus précieuse pour les chercheurs d’emploi. Les réponses pouvaient se faire plutôt rares, surtout si l’entreprise n’avait pas de besoin. Bref, correspondre avec l’entreprise de ses rêves ce n’était pas gagné !

Et quand le besoin existait, les entreprises n’avaient pas de supports adéquates pour poster leurs annonces et surtout aucunes garanties qu’elles puissent s’adresser à des profils compétents en passant par des plateformes généralistes. Pour une entreprise du monde équestre, le profil idéal se résume grosso modo à cumuler compétences demandés (commerce, communication, etc) ET connaissances du cheval/de l’équitation/du système équestre (qui est une vaste compétence en soi).

Enrichir le panel de compétences

Si on ne laisse pas leur chance à de nouveaux profils d’intégrer le marché, que se passe-t-il ? On se prive tout simplement de générer des profils compétents pour le futur et on s’expose à faire face à un marché qui peine de plus en plus à recruter au moment où il en a le plus besoin car les profils compétents sont insuffisants ! L’offre devient supérieur à la demande. Mais ça, c’était avant la rubrique Jobs de PegaseBuzz. :p

Grâce à mon réseau, j’avais accès aux offres que les entreprises diffusaient en « sous-terrain » et qui pouvaient prendre des mois avant d’être vues par des profils adaptés à x besoins. Et ça, c’est une grosse perte de temps… et d’argent, si on y réfléchie bien. Tout rassembler au même endroit, c’était pour moi LA solution pour répondre à la fois aux besoins de recrutements des entreprises et surtout mettre au jour des offres auprès de chercheurs d’emplois qualifiés qui n’étaient autres que les lecteurs de PegaseBuzz. Combien de fois ai-je entendu « le monde du cheval est un secteur bouché ! » ? Selon moi, c’est faux. Il y a bien un marché de l’emploi dans la filière équine aujourd’hui en France. Pour moi, le problème se situe davantage du point du vue de la rémunération mais ça, c’est encore un autre sujet.

Pour moi, il est plus qu’indispensable de démocratiser les ressources humaines dans le monde du cheval car c’est seulement ainsi que l’on enrichie tout un secteur. Et si mon salarié passe à la concurrence ? Posez-vous la question inverse : si chaque entreprise prends le temps de former ses stagiaires, alternants et salariés, cela sera un cercle vertueux qui bénéficiera à tout le secteur, y compris pour votre entreprise sur le long terme ! Et cela s’applique aussi bien aux métiers du tertiaire comme aux métiers de cavaliers, grooms, enseignants…

Accompagner le recrutement des entreprises

En cinq ans d’existence, ce sont plus de 1500 offres d’emplois et de stages de la filière équine qui ont été postées sur PegaseBuzz pour les métiers du tertiaire et quelques postes de cavaliers, grooms, enseignants, en France et à l’étranger. Soit entre 7 et 15 offres par semaine actuellement. Ces offres sont disponibles sur le site mais aussi sur l’application mobile PegaseBuzz. Les entreprises peuvent elles-mêmes poster une offre d’emploi ou de stage.

Grâce à PegaseBuzz, cela fait plus de huit ans que je gravite dans le monde équestre. J’ai pu développer une compréhension du marché en termes de besoins de recrutement mais aussi en termes de sourcing, c’est-à-dire reconnaître les profils pouvant correspondre à un poste pour les recommander. Cela fait d’ailleurs partie des services que propose désormais PegaseBuzz aujourd’hui. L’an dernier, il a fallu trouver une personne bilingue Français/Allemand pour présenter une marque et la « vendre » au salon professionnel SPOGA HORSE à Cologne à une semaine de l’événement. Le challenge était de taille mais j’ai fini par trouver la perle rare et la mission a été parfaitement remplie par la candidate ! Chaque entreprise, en fonction de sa taille et de ses besoins de recrutement, peut être accompagnée sur-mesure. Cela comprend aussi le fait d’aller chercher des profils avec des compétences particulières sur le numérique par exemple et qui ne nécessitent pas forcément de connaissances sur le monde du cheval.

Être accompagné est important car un bon recrutement consiste également à savoir communiquer sur son entreprise. C’est ce qu’on appelle la communication institutionnelle. Réaliser une fiche de poste lisible et compréhensible, donner envie aux meilleurs profils de postuler, établir le contact avec les candidats, prendre le temps de remercier TOUS les candidats, même ceux qui ne passeront pas la première étape. N’oubliez pas que vos candidats sont peut-être vos (futurs) clients, ils ne sont pas là que pour vous rendre service. Effectuer un bon recrutement, c’est garantir/construire la bonne réputation de votre entreprise.

Vous l’aurez compris, recruter est un acte bien plus large que le simple fait d’embaucher un candidat pour un poste vacant. Cela a un impact sur l’image des entreprises mais aussi sur l’ensemble de la filière équine. Ne recrutez pas à la légère, chaque recrutement est l’occasion d’envoyer des ondes positives dans un cercle qui se doit de devenir vertueux, de s’agrandir, pour le bien de tous et à tous les niveaux.

Je suis une entreprise et je souhaite recruter : contactez-moi

Je suis en recherche de stage ou d’emploi dans la filière équine : consulter la liste des offres sur le site ou sur l’application mobile PegaseBuzz

Cet article vous a intéressé et vous souhaitez devenir un lecteur actif de la communauté ? Rejoignez le groupe Facebook Le Cocon by PegaseBuzz

1
1 Response

What do you think?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *